> A la découverte de la côte - 2 voies à l'est entre la mer et l'arrière-pays
A la découverte de la côte - 2 voies à l'est entre la mer et l'arrière-pays

 

Vacances entre l' archéologie, l'histoire, la tradition et la nature. Itinéraires pour découvrir les plages, les réserves, l' oasis, le soleil, la mer, des panoramas et de belles vues.

La province d'Agrigente est l'une des destinations touristiques les plus populaires de la Sicile, mais souvent elle est connu que pour la Vallée des Temples. Pourtant, son littoral offre une incroyable variété d'attractions qui offrent aux visiteurs une expérience inoubliable. 126 km de côtes, de Porto Palo à Licata, une terrasse naturelle qui se déverse sur la mer Méditerranée. C'est une «succession de plages de sable fin, des falaises de roches blanches et des réserves naturelles. De la mer vers l'arrière-pays magnifique, fait de nature, des villes historiques, châteaux et sites archéologiques. Ce cadre naturel, si agréablement varié, enrichi par un accueil bon et varié, des paradis du goût où les produits d'une terre généreuse exaltent la cuisine locale, accompagnés par une ambiance festive, y compris les festivals et les événements traditionnels. 

 

 

  

1 - Dae San Leone à Palma di Montechiaro, en passant par la Riserva Naturale di Punta Bianca et Marina di Palma jusqu'à remonter, vers le village de Naro et Favara

Cette itinéraire doit être savouré lentement, étape par étape, village après village. C'est un trajet  qui,  invite à la calme. Palma de Montechiaro, Naro, Favara. Ici, il y a de belles plages, des falaises, des champs verts et des villes riches en histoire et en art.

•Scénarios de mer, soleil et nature - Spiagge di San Leone, Fiume Naro, Lago San Giovanni, Zingarello, Punta Bianca

•Scénarios d’art et d'histoire – Palma di Montechiaro, Naro, Favara

Il est loin d' Agrigento: Palma di Montechiaro 26 Km – Naro 20 Km – Favara 11 Km

A partir de Agrigente et la Vallée des Temples nous commençons notre itinéraire de San Leone,, un ancien village de pêcheurs, qui aujourd'hui,est devenue une très populaire station balnéaire et destination touristique. Vers l'ouest on rencontre parmi les plages plus facilement accessible, celle du Fiume Naro, qui se prolonge sur les côtés de l'embouchure de la rivière; continuant sur la route de la côte de Palma de Montechiaro, nous rencontrons la plage Zingarello, dont le littoral s' étire jusqu'à Punta Bianca, une zone charmante difficile d'y parvenir par «terre»,destination exclusive pour les amateurs de trekking, des expériences uniques représentés par la blancheur de la falaise qui se détache sur le fond d'une mer bleue claire.

En suivent ,on va pénétrer dans la côte de Palma de Montechiaro. De ce point en avant, le paysage naturel commence à changer: la côte sablonneuse, cède progressivement la place à la roche avec un paysage pittoresque de falaises colorées qui descendent en pente douce vers la mer est le domaine de Marina di Palma, où il y a une plage bordée par un joli port d'où vous pouvez voir la Torre San Carlo.

Palesamente enchanteur, cette région côtière, alternativement décrit par des plages de sable, de falaises et de criques est un site qui fournit parfois une fresque de la nature primitive et intacte en mesure de donner des émotions inoubliables. Endroits recommandés sont ceux de Vincenzina, Ciotta, Facciomare, "A sicca", Roccatenna, qui ravira les touristes avec la clarté de l'eau claire, l'atmosphère magique des lieux solitaires, les odeurs et les senteurs venant de derrière impliquant les sens et l'âme.

Laissant la côte, prenez  la SS 115 / E931 à environ 7 km, vous arrivez à Palma di Montechiaro qui, avec Naro et Favara, est une voie idéale entre la culture, l'art et l'histoire. La belle ville de la "Gattopardo", le joyau incontesté du baroque sicilien, avec le designer de l' escalier de la cathédrale et de l'imposant château de Montechiaro.

Laissée Palma de Montechiaro, prenez la SS 410, après environ 15 km, vous arriverez à  Naro la "brillante" reine du baroque. Ville riche en histoire où  dresse le château, maintenant utilisé comme un espace d'exposition pour des expositions. 

Quitte NAro en direction de Favara, dernière étape de cet itineraire, qui on rejoin en prenant  la Ss 576 pendant environ 20 Km. Posée sur une pente douce à proximité à trois branches, le nom lui-même montre l'origine arabe du pays. D'un intérêt particulier, le Castello Chiaramontano, construite sur un rocher autour duquel se développe la ville.

Palma di Montechiaro, Naro et Favara  méritent une visite approfondie et sont des objets d'itinéraires dédiés pour en savoir plus il suffit de cliquer sur les liens appropriés.

 

       

2 -De la côte de Licata traversant 20 kilomètres de côte jusq'à monter vers les villages de Campobello di Licata, Ravanusa et Canicattì.

Cette route, concentrée dans quelques dizaines de kilomètres, garantit des émotions uniques même dans les petits endroits. ça c'est le cas de Campobello Ravanusa qui, avec Canicattì sont des centres qui tombent dans un sol fertile et productive; sont unis par la culture de variétés typiques des raisins de table (Uva Italie) et pour la production de vins, ainsi que amandiers et d'oliviers.

Entre la mer, le soleil, les plages et les étendues de champs cultivés, c'est un itineraire pour ceux qui veulent faire l'expérience du« retour à la nature "et  découvrir ainsi l'un des top parmi le région la plus attrayante: la qualité de la nourriture, confiée à l'authenticité et la fraîcheur des produits de la terre et de la mer de Sicile.

•Scénarios de mer, soleil  et nature – Il litorale di Licata, il Porto, la foce del Fiume Salso, Lago San Giovanni

•Scénarios d’art et d'histoire – Licata, Ravanusa, Campobello di LicataCanicattì

Il est loin d'Agrigento: Licata 45 Km – Ravanusa 45 Km – Campobello di Licata 30 Km - Canicattì 37 Km

A 45 km d'Agrigente, en suivant la route tout au long de la côte est on arrive à Licata, à l' extrême sud du territoire d'Agrigente. Licata est une destination favorite pour ceux qui cherchent la mer propre, de beaux paysages, l'art, l'histoire, les parfums et les saveurs méditerranéennes

Son territoire est bordé par environ 20 km de côtes où domine le castello Sant'Angelo du XVIIe siècle. C'est une côte très hétérogène et particulière, caractérisée par les larges plages de sable à l'est de la ville, et de hautes falaises, criques, plages de caillous  à ouest

Notre itinéraire commence à partir de la plage côtière Torre di Gaffe. Torre di Gaffe, est la plage à la frontière entre Licata et Palma di Montechiaro. Un bijou de sable doré exposée aux vents qui attirent les surfeurs et kitesurfeurs par toutes les régions de la Sicile. Baignée par les eaux turquoise de la mer claire est réputé et recherché pour son paysage pittoresque spectaculaire.

Peu après on rencontre, derrière une falaise caractéristique de sable creusé par l'eau et le vent, spiaggia Pisciotto. Une autre caractéristique de ce tronçon, est la présence de roseaux alimentés par une source d'eau douce qui, curieusement, est situé près de la mer.

Une attention particulière à la plage de Torre San Nicola, nommé d'après la tour homonyme du XVIe siècle. Une bande de sable parsemée de rochers sauvages et accueillants. En face se tient seul et fier, recouvert de végétation méditerranéenne et posée sur le cristal de l'eau de mer claire qui entoure l'île de Saint-Nicolas. Protégé et habité par les mouettes et les pigeons, il present des traces d'un noyau gréco-romaine. Le témoignage de l'histoire et la magie d'aujourd'hui!

Aprèe on a  lidi Poliscia, Mollarella, des  plages de sable, très fréquentée et populaire.

Riche de charme solitaire, la plage de Nicolizia,, renforcée par le côté arrière avec la végétation méditerranéenne. Typique ,le “balatazze”: des roches plates qui émergent de l'eau claire et manifeste la beauté de la nature imaginative.

D'une beauté particulière, suit, Marianello, dessous une colline d'argile marquée par l'action érosive de la météo qui, a donné forme à des éscaliers, les  “timpe” , une merveille de la nature qui se présente dans toute sa splendeur et qui reste dans la mémoire. Voici le Castello Sant'Angelo..

Entre Nicolizia et Marianello il y a l'anse, le Colonne recouvert de caillous et l'eau peu profonde. Un coin de paradis avec de paysages spectaculaires qui vous ramène dans le temps, non seulement métaphoriquement, si à l'âge du cuivre sont attribués les découvertes dans ce lieu qui sont et exposésau  Musée archéologique de Licata. Surprenant est l'itinéraire archéologique qui rappelle le passé de la ville de Licata et  satisfait la curiosité culturelle des visiteurs à la recherche d'émotions fortes.

Le centre historique de Licata, Giummarella, aujourd'hui port touristique "Marina di Cala del Sole" le nouveau port moderne de Licata. Situé aucentre de la Méditerranée, il est la base idéale pour ceux qui font la route vers les îles de Malte, Gozo, Pantelleria, Lampedusa, Linosa, Egadi, ou l'Espagne, la Grèce, la Turquie et l'Afrique du Nord. Avec plus de 1500 places pour les bateaux jusqu'à 70 mètres, dans un bassin avec des services excellents, Marina di Cala del Sole est un système intégré entre la mer, water-front et ses environs: La marina est pleine d'espaces verts, piétons et pistes cyclables, avec des zones commerçantes  et de divertissement, deux villages résidentiels où acheter ou louer une maison, le tout à quelques mètres de l'historique baroque Licata. L'extension réel et l'idéal de la ville, la soirée devient un lieu de socialisation grace à la présence de restaurants, bars, pizzerias. En continuant tou au long de la côte, nous arrivons à foce del fiume Salso où commence la belle plage La Playa. Ici il y a des plages équipée, jour et nuit. Le quartier est bien desservi par les bus locaux. Cette zone est inondée d'offre  bon et varié, une grande disponibilité de campings,B & B et un riche patrimoine réceptifs dans des villas et appartements. Particulièrement adapte pour des vacances en famille.

Retraçant le même  tronçon de la côte, vous pourrez rejoindre le centre historique de Licata et, après la visite de la ville, à ce stade  vous décidez de passer par la roue National SS 626 pour atteindre, après seulement 24 km Ravanusa. Après la visite de la vieille ville de Ravanusa et visité il sito archeologico del Monte Saraceno puis 5 km atteindrez à  Campobello di Licata. À ce stade, on suive un sentier qui suit le fiume Salso. Il fiumeSalso (l'ancien Himera) est la seule rivière qui traverse l'île du sud au nord, une fois marqué la frontière entre le Sicani et Siculi La flore que vous rencontrez tout au long de la rivière est typique des zones humides du sud: les roseaux et les tamaris marais; tandis que la faune aquatique: poules d'eau, hérons, foulques. Le paysage environnant est un don précieux de la nature faite par l'homme, en particulier l'agriculteur qui a modelé et façonné ces domaines donnant lieu à des exploitations agricoles, des ferme, des vigne, des olivers et d'amandiers étendues cultivées qui distribuent des produits qualité.

Après la visite de ces deux villes, on est arrivés à la dernière étape de notre voyage. Laissant derrière Campobello et en traversant un paysage bucolique  de 13 km voila Canicattì. Après la visite de la vieille ville de Canicatti et la visité du sito archeologico Vito Soldano, à la fin de cette route, vous ne devriez pas perdre un autre sentier de la nature qui mène au Lac San Giovanni qui tombe dans le territoire de Naro. Le réservoir est entouré par une bande côtière où ils insistent, parmi 130.000, divers arbres existants et replantées. Au dernier siècle  ia été construit le barrage qui rend le lac, il y un réservoir artificiel qui est utilisé à des fins d'irrigation et alimenté à différents territoires. Mais le lac, ainsi que pour des fins d'irrigation a été utilisé dans le passé pour les compétitions aquatiques de grande prestige sportives.

 TELECHARGER LA CARTE DE COSTA

 


Fiche d'information
Prénom: A la découverte de la côte - 2 voies à l'est entre la mer et l'arrière-pays
Notti
1